CAMILLE FLAMMARION

Camille Flammarion

    Camille Flammarion naquit à Montigny-le-Roi en France le 26 février 1842. En 1847 et 1851, il observa deux éclipses de Soleil. C'est certainement grâce à elles qu'il commença à s'intéresser à l'astronomie.  Victime de la faillite de son père, sa famille et lui s'installèrent à Paris en 1856.

   En 1858, il se fit embaucher à l'Observatoire de Paris dirigé à l'époque par Le Verrier. Il écrivit ainsi en 1862 "La Pluralité des mondes habités" qui s'est vendu à plusieurs milliers d'exemplaires. Il passa ensuite sa licence et publia en 1865 "Les mondes imaginaires et les Mondes réels". En 1864, il commença la publication de "l'Annuaire astronomique" qui permis aux français et même aux européens de mieux connaître l'astronomie.

   En 1873, il imprima "L'Histoire du ciel" et en 1877 "Les Terres du ciel". Il publia aussi en 1880 "Astronomie Populaire" grâce auquel il reçut le prix Montyon de l'académie française. Tout cela lui permit de gagner plus de 15000 euros (100000 francs) et ainsi de créer un observatoire au château de Juvisy. Il y mit une lunette de 24 cm de diamètre et un télescope Calver de 33 cm. Ensuite et durant toute sa vie, il inventa de nouvelles techniques d'observation.

   Il mourut le 3 juin 1925. Ainsi nous retenons surtout de Camille Flammarion son énorme travail de sensibilisation à l'astronomie.

Des remarques, des critiques, des questions ?

Page d'accueil

Copyright © Nicolas Bourgeois, juin 2002